Infolettre 4

Cher vous,

La saison se termine pour nous, et nous fermons la porte du théâtre gonflés de bons souvenirs et d’optimisme pour la suite. Ces dernière semaines furent une belle aventure :

Un peu pris de court mais heureux, nous avons joué notre première le 23 mai au Théâtre du Guichet Montparnasse. Ne pouvant anticiper la réalisation d’une résidence, c’est chez Robin, dans son luxueux salon que nous avons pu finaliser les répétitions du spectacle. L’histoire se déroulant dans un local poubelle, nous aurions pu trouver un lieu de répétition plus réaliste, mais nous ne voulions pas abîmer les costumes. 

Nous nous sommes ainsi donné rendez-vous tous les jours afin de nous adonner à notre rituel quotidien : le filage (pour les non-initiés, le filage est une répétition de toute la pièce, sans faire d’arrêt)  ! Seul inconvénient : les voisins ont quelques peu été spoilés sur l’histoire de la pièce… (et la chienne de Robin aussi. Néanmoins son regard pénétrant nous annonçait une belle écoute de la part du public. Néanmoins nous étions inquiets quand elle s’endormait). 

Le 23 mai, nous étions prêts. Nous n’avions pas le choix, nous direz-vous. Nous avions collé des affiches dans plusieurs bars et restaurants du quartier. Heureux de rouvrir, ils étaient heureux d’aider les théâtre également dans leur reprise (enfin pas tous… et nous devons vous avertir qu’une mystérieuse « direction » gère les lieux en interdisant formellement tout affichage sur leurs magnifiques vitrines). 

Le soir de la première, nous étions plein de trac, évidemment. Le public, lui, était bien content d’être au théâtre, et il nous l’a fait savoir par ses rires, son écoute et ses applaudissements. Yes. YES. YES ! C’était parti pour une série de 8 autres dates, avec un public toujours au rendez-vous (sauf la troisième semaine, avec un creux de fréquentation du théâtre absolument incompréhensible). 

On a tout donné. On vous jure. On buvait plein de jus de citron dans le bar à côté du théâtre en répétant le texte avant de jouer. On s’échauffait et s’habillait sans bruit dans la cave-loge du théâtre en attendant que le spectacle précédent se termine et on installait notre décors en moins de 15 min chrono avant d’attendre le public en coulisse, puis d’entrer en scène ! Lors des représentations, on n’a pas toujours compris pourquoi les gens riaient (il est vrai que l’ouverture des terrasses permettaient un petit verre avant de venir), même si c’était parfois approprié. Mais ce qu’on peut dire, c’est que les retours chaleureux du public nous ont fait grand bien, et nous sommes bien décidés à faire vivre la pièce ! 

D’ailleurs, on revient cet automne au Théâtre Darius Milhaud, du 18 novembre au 6 janvier, tous les jeudis à 19h. Vous pouvez dores et déjà le noter dans votre agenda, car nous auront besoin de vous pour faire connaître la pièce ! Et si vous n’avez pas pu venir juin, ce sera l’occasion de vous rattraper. Bien sûr, vous pouvez revenir nous voir, d’autant plus qu’il y aura certainement de nouvelles surprises dans le spectacle.

La cagnotte est également toujours en ligne ici ! 

Merci à vous d’avoir participé et de participer encore à la vie de la compagnie, ça nous réchauffe le cœur. On vous souhaite un très bel été, de douces rencontres, et de la fièvre, mais seulement celle des expériences exaltantes et sans masques !

La Compagnie du Miracle vous embrasse et vous dit à bientôt !

Joséphine & Robin

On s'affiche

on fait la réouverture !

Hé ben punaise ! enfin !

« Oh les sales petits veinards, moi aussi j’aurais bien aimé jouer à cette occasion !! »
(un ami comédien jaloux, mais on le serait aussi à sa place)

On pourra dire qu’on aura joué pendant la saison 2020-2021 et ça, c’est pas rien. 

Hé oui, un an et une semaine après la création de la compagnie, la voici, à présenter une pièce pleine d’espoir devant des spectateurs tout aussi pleins d’espoir !

Il y aura du texte de Molière, de belles paroles de nos chers dirigeants, des poubelles, des poupées et surtout deux comédiens prêts à tout pour porter haut leurs convictions !

« Mais y a tout ce que j’aime dans c’te pièce! Quand que je peux venir la voir ? »
(un futur spectateur enthousiaste)

C’est quand ? Et bien à partir du 23 MAI ! 2021 !

Pour partager ces espoirs et venir nous voir, c’est ICI

La Collecte de Dons

L’aumône pour un miracle…

« une collecte de dons pour un projet en 2021 ? et ben, faut être courageux… » (quelqu’un qui a donné… peut-être)

Et oui, comme presque toutes les jeunes structures artistiques, la Compagnie du Miracle passe par là.

« D’accord mais c’est pour quoi ? Et comment ? »

Et bien on passe par HelloAsso, plateforme sérieuse qui reverse les dons, que l’objectif ait été atteint ou non. C’est déjà rassurant.

En échanges, vous aurez un reçu fiscal qui vous permettra de déduire une partie du don de vos impôts.

« pas vénal le gars… et ça vous sert à quoi ? »

Payer les décors, le son, les salles, les frais de fonctionnement, la communication (ce site par exemple), et pourquoi pas… les comédiens ?

Si vous souhaitez soutenir le projet, c’est ICI

Interview de RFI

Vous m’en direz des nouvelles – chronique du 12 janvier

« ça serait-y pas le début de la gloire ? » (un être humain lambda mais qui parle en rajoutant des « t’y pas » partout)

Fanny Bleichner voulait faire un reportage sur les jeunes artistes qui ont gardé la volonté de monter des créations dans un contexte plus que difficile pour la culture :

On est jeunes, on monte un projet, on créer, on est dans la culture. Bref on a des choses à dires et des souhaits à faire. 

Vous m’en direz des nouvelles : ICI
(pour entendre nos voix, c’est à 43min)

Villa Mais d'Ici

Deuxième Résidence pour le Misanthrope à l’Elysée

« Mais vous allez bientôt est prêt, ça veut dire ?! (une personne pressée de se poser devant un bon spectacle)

Et ouais, on se rapproche du 20 février, la date de la première et franchement notre bébé prend une belle direction. Il s’est bien nourri des actualités dernières.
Lors de cette résidence, du 4 au 9 janvier on a travaillé les transitions sonores. Une musique de Jean Gégout sur laquelle se placent des discours politiques (donc humoristiques…).

Bip-TV

Petit reportage sur le Relais des Pas Sages et le travail fait pendant la résidence.

L’ensemble du reportage sur Bip-Tv ! ICI

RELAIS DES PAS SAGES

Le Relais des Pas Sages nous accueille pour une semaine de résidence !

« Sérieux ? ça veut dire que dans une semaine il est prêt votre spectacle ? Trop cool ! » (un fan enthousiaste)

Le spectacle sera-t-il prêt à fin de la semaine, nous n’en savons rien mais ce qui est sûr, c’est que nous profitions de chaque heure pour avancer sur l’écriture, la mise en scène et les réflexions autour de notre Misanthrope à l’Elysée. Auteurs, comédiens, metteurs en scène, ça fait beaucoup de casquettes… heureusement, nous pouvons compter sur notre infaillible œil extérieur numérique : LA CAMERA

Pour Le Relais des Pas Sages qui nous accueille : Hip hip hip : ICI

Le logo est arrivé !

Il s’immisce dans l’imaginaire de Violette Berger, enchante ses mains pleines d’une inspiration magique et se grave par elles pour vous saluer bien bas… n’ayez pas peur cher.es ami.e.s, car c’est notre squelette !

« D’abord cette histoire de Miracle et maintenant un squelette mais vous nous emmenez où comme ça ? » (quelqu’un)

On vous guide vers votre imaginaire à vous, pardi ! Pour certains, c’est la danse macabre, la vanité, le miracle de la vie, pour d’autres Shakespeare ou bien encore la carte du Tarot… Pour nous, c’est évident : c’est notre logo !

N’hésitez pas à nous dire ce que vous y voyez : ICI

Historique

  • mai 2021 – première du Misanthrope à l’Elysée au Guichet Montparnasse
  • février 2021 – tournage de la bande démo au Théâtre Darius Milhaud
  • janvier 20210 – résidence à la Villa Mais d’Ici
  • décembre 2020 – lancement de la collecte de don
  • novembre 2020 – version finale du texte!
  • octobre 2020 – première résidence au Relais des Pas Sages
  • mai 2020 – l’association est déclarée
  • avril 2020 – le site est en ligne / le logo est créé
  • mars 2020 – la compagnie a passé le premier tour de la sélection pour intégrer la résidence d’accompagnement de l’Annexe !
  • janvier 2020 – la page facebook est créée / premiers retours sur le texte
  • décembre 2019 – première version du texte
  • août 2019 – l’idée est lancée !